Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Follow by Email

Derniers sujets

المشاركات الشائعة

السبت، 4 مايو، 2013

Termes économiques

A

:
       c' est une société dont la mission est de noter les sociétés, les banques ou des investisseurs émettant des titres de dettes. Elle note la solvabilité de l'émetteur, la capacité de l'entreprise à rembourser l'ensemble de ses dettes à leurs échéances. Chaque émetteur reçoit une notation. La demande pouvant provenir de l'émetteur ou non. L'émetteur est en souvent à l' origine lorsqu'il sait que sa notation sera bonne. Ainsi il pourra emprunter à un taux faible. Plus la notation est basse, plus les investisseurs sont en droit de demander une rentabilité importante du fait du risque supplémentaire. En d'autres termes, plus la notation de l'émetteur est élevée, plus son risque de faillite est faible dans les années à venir. Un émetteur ayant la notation AAA , la notation la plus haute, ne fait faillite dans l'année que dans 0,05% des cas. A ce jour, les plus grandes agences de notation sont Standard & Poors', Moody's, Fitch, Dominion. 

D

:
Terme de finances. Dettes publiques, les sommes que l'État a empruntées et pour lesquelles il paye un intérêt annuel nommé rente.

E

:
L'effet boule de neige est un cercle vertueux ou un cercle vicieux qui accumule aux événements considérés déjà présents de nouveaux faits en quantité de plus en plus grande, à la manière d'une série géométrique ou même d'une fonction exponentielle. Cet effet tire son nom de l'exemple d'une boule de neige roulant le long d'une pente couverte de neige : on imagine alors que la boule va grossir de plus en plus au fur et à mesure de son parcours, et ceci de plus en plus vite.

L'effet boule de neige est un moteur important des comportements grégaires. Par exemple, si une personne se met brusquement à courir dans une rue en hurlant de terreur, il est possible qu'une ou deux personnes se mettent à courir aussi. Si tel est le cas, il y a beaucoup de chances pour que plus encore de personnes se mettent à courir (une dizaine, par exemple), et voyant cela, les autres personnes dans la rue auront une probabilité d'adopter le même comportement d'autant plus forte que le nombre de personnes l'ayant déjà adopté est élevé. Le phénomène s'auto-entretient et son amplitude tend donc à augmenter de plus en plus vite.

I

:
(nom masculin)
Droit imposé sur les personnes ou sur les biens pour permettre le financement des dépenses publiques.
Il existe deux types d’impôts:
Impôt direct: ceux qui sont perçus directement par l'administration sur les revenus des personnes et des sociétés.
Impôt indirect: ceux qui sont perçus sur les biens de consommation.


L

:
La politique budgétaire est la politique que met en œuvre un gouvernement pour agir sur l'économie du pays en utilisant son pouvoir de fixer les recettes de l’État et les priorités dans la répartition des dépenses publiques. Elle est donc, un des moyens dont dispose le gouvernement pour réguler l'économie et conduire des actions sur les cycles économiques afin d'atteindre ses objectifs que ce soit dans le domaine social ou économique.

:
Le budget de l'Etat est l'acte par lequel sont prévues et autorisées les recettes et les dépenses de l'Etat pour une année civile. Il est constitué d'un ensemble des comptes qui décrivent toutes les ressources et toutes les charges de l'Etat et des ministères.
Le budget de l'Etat est fixé par les lois de finances qui font l'objet d'un vote du Parlement :
  • la loi de finances initiale (LFI) qui prévoit et autorise l’ensemble des ressources et des charges de l’État.
  • les lois de finances rectificatives (LFR) ou "collectifs budgétaires" modifient en cours d'année les dispositions de la LFI ;
  • la loi de règlement qui arrête le montant définitif des recettes et des dépenses du budget, ainsi que le résultat budgétaire (déficit ou excédent).

O

:
Une obligation est une valeur mobilière constituant un titre de créance représentatif d'un emprunt. L'obligation est cessible et peut donc faire l'objet d'une cotation sur une Bourse ou un marché secondaire. Dans la pratique, les volumes échangés se négocient principalement de gré à gré

P

:
Le produit intérieur brut (PIB) est l’un des agrégats majeur des comptes nationaux. Sa dénomination anglaise est le GDP, pour Gross Domestic Product.
Le PIB est l'indicateur économique principal de mesure de la production économique réalisée à l’intérieur d'un pays donné. Le PIB quantifie — pour un pays et une année donnés — la valeur totale de la production de richesse effectuée par les agents économiques (ménagesentreprisesadministrations publiques), résidant à l’intérieur du territoire national.
Le PIB reflète l’activité économique interne d’un pays. La variation du PIB d’une période à l'autre mesure son taux de croissance économique.
Le PIB par habitant mesure le niveau de vie et de façon approximative celui du pouvoir d'achat (n’est pas prise en compte de façon dynamique l’incidence de l’évolution du niveau général des prix).
La notion de PIB fait l'objet de contestations : le PIB comme indicateur de richesse ne considère qu'une partie de la valeur créée par l'activité économique1 et de plus qu'une valeur déterminée de façon comptable.

S

:
         Le solde primaire des opérations de l’état présente la différence entre les recettes et les dépenses publiques indépendamment des paiements d’intérêt sur la dette publique.
       Ce concept budgétaire a symétriquement une dimension économique : un excédent primaire correspond à un prélèvement net sur les revenus disponibles de l’ensemble des ménages, en faveur des détenteurs des titres de la dette publique, tandis qu’un déficit net correspond à une injection de revenus supplémentaires pour l’ensemble des ménages, financée par un endettement supplémentaire net auprès des prêteurs.
        Ainsi, un excédent budgétaire primaire = une diminution nette des revenus des ménages sert nécessairement à couvrir le coût des opérations purement financières de l’état, alors qu’un déficit budgétaire primaire = une hausse des revenus des ménages est couverte par une augmentation de l’endettement de l’état.

0 commentaires:

إرسال تعليق

المحاضرات mp3

للتحميل المحاضرات على صيغة mp3
المرجو استعمال هذا الموقع
يكفي ان تضعوا رابط المحاضرة من يوتيب و تحميل المحاضرة
http://www.clipconverter.xyz/

f

ــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــ
Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More